Ne pas bronzer idiot

Idiot : (adj.) bête, sot, taré. Qui manque d’intelligence.

À l’été, allongé sur la serviette de plage, vous faites quoi ? Vous passez votre journée à rêvasser, vous vous abandonnez, vous regardez les gens passer ? Alors vous bronzez idiot ! Mais si par hasard, vous prenez entre vos mains L’Homme sans qualités, de Robert Musil, donc mon cher lecteur, vous ne bronzez pas idiot du tout.

Ne pas bronzer idiot veut dire simplement bronzer et lire en même temps. Pendant que votre peau devient foncée et séduisante, vous pouvez encore affiner votre intelligence, grâce au couplage plage – livre.

C’est à nous de ne pas mourir idiots

On peut naître laids, mais c’est à nous de ne pas mourir idiots

L’expression naît-elle de la très connue Ne pas mourir idiot qui vient pour sa part de la pièce théâtrale Je ne veux pas mourir idiot, écrite par Wolinski et Confortès lors des événements de mai 68. La pièce remporta un grand succès public.

Comme cela, on pourrait bien former d’autres combinaisons Ne pas + [verbe] + idiot. Mail il convient se demander avant si c’est une expression sérieuse ou plutôt légère. Le ton provocateur et jouissif de la pièce originale conseille d’utiliser l’expression (et ses dérivées) dans un registre familier.

Si l’on va plus loin et on décortique la phrase grammaticalement, sont-elles de même nature ? Au pluriel et au féminin, on l’accorde ? Voyons…

Idiot en tant que adjectif attribut du sujet + un verbe d’état (et mourir l’en est), il s’accorde avec le sujet. Ainsi : il ne va pas mourir idiot, elle ne va pas mourir idiote, ils ne vont pas mourir idiots, elles ne vont pas mourir idiotes. De la même manière que : il va naître poilu, elle va naître poilue, ils vont naître poilus et elles vont naître poilues. Idiot dans ce cas-là est un attribut, un état, une condition.

Par contre, dans le cas Ne pas bronzer idiot, on parle plutôt d’une manière de faire quelque chose. On peut bronzer idiotement ou bronzer intelligemment. Ne pas bronzer idiot montre l’emploi adverbial d’un adjectif. Lorsque l’adjectif se rapporte au verbe, il ne reçoit aucune marque de genre ni de nombre.

Conclusion : on peut naître laids, mais c’est à nous de ne pas mourir idiots. Le bronzage, fait intelligemment, peut aider à deux choses.

No Responses