J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert